Air comprimé - humidité

De l'air comprimé sec

7 conseils pratiques pour de l'air comprimé sec

De l’air comprimé sec ...

Un sécheur par réfrigértion ou par adsorption sèche l'air comprimé et garantit un certain point de rosée sous pression. De cette façon, vous obtenez l'air sec dont votre application a besoin.

Voulez-vous de l'air comprimé plus sec? Sans un gros investissement ou des coûts d'énergie? Appliquez allors les conseils de cet article pour rendre votre air comprimé aussi sec que possible.

De bonnes raisons de travailler avec de l'air comprimé sec

Le point de rosée sous pression - les conséquences

Un point de rosée bas et le coût le plus bas possible – 7 conseils pour l'air comprimé sec

Éliminer l'eau de votre air comprimé - Où et comment?

Comment traiter l'eau enlevée?

De bonnes raisons de travailler avec de l'air comprimé sec

Air comprimé humide - corrosion

L'air contient de la vapeur d'eau, de l'air comprimé en contient donc également.

L'air comprimé contient plus de vapeur d'eau que l'air ordinaire dans un volume égal. À une chute de température ou sous pression, la vapeur d'eau se condense et devient de l'eau liquide. L'eau dans les conduites d'air comprimé peut provoquer:

  • Corrosion des outils pneumatiques, des tuyaux en acier et du réservoir d'air comprimé
  • Gel des conduites d'air comprimé, surtout si elles sont à l'extérieur et en hiver
  • Contamination bactérienne. Une humidité élevée est un bon terreau pour les micro-organismes
  • Résultat final de qualité inférieure pour certaines applications, telles que les «bulles» dans la peinture, l'agrégation des aliments et ainsi de suite

Le point de rosée sous pression - les conséquences

Le point de rosée est la température à laquelle la vapeur d'eau se condense dans l'air comprimé et se transforme en eau (à une certaine pression, par exemple 7 bars).

  • Si la température ambiante est supérieure au point de rosée sous pression, il n'y a pas d'eau dans l'air comprimé (seulement de la vapeur d'eau)
  • Si la température ambiante est inférieure au point de rosée sous pression, la vapeur d'eau se transforme en eau ...

Plus le point de rosée sous pression est bas, plus l'air comprimé est sec.

Si votre point de rosée sous pression est trop élevé et qu'il y a trop d'humidité dans l'air comprimé, vous pouvez résoudre ce problème en plaçant un sécheur après le compresseur. Un sécheur adsorbe l'humidité de l'air et draine l'excès d'eau. Cela fait chuter le point de rosée sous pression et vous obtenez de l'air plus sec.

Plus la pression est élevée, plus le point de rosée sous pression est élevé.

Si vous travaillez avec une pression plus élevée, vous devez donc prévoir un sécheur d'une plus grande capacité.

Un exemple

Supposons que votre sécheur frigorifique garantit un point de rosée sous pression de 3 ° C à 7 bars.

  • Si la température ambiante est supérieure à 3 ° C et si la pression d'air comprimé est à maximum 7 bars, il n'y aura pas de formation d'eau dans l'air comprimé.
  • Si la température ambiante descend en dessous de 3 ° C ou si la pression dans l'air comprimé est supérieure à 7 bars, de l'eau se forme.

Un point de rosée bas? A un coût le plus bas possible? - 7 conseils pour l'air comprimé sec

Air comprimé sec - coût

Comment atteindre un point de rosée bas en diminuant les coûts d'investissement et d'énergie?

  1. De quel point de rosée sous pression avez-vous besoin pour votre application? Souvent, + 3 ° C est suffisant. Dans les cas suivants, le point de rosée à atteindre sera néanmoins inférieur:
    • Les conduites d'air comprimé sont (partiellement) à l'extérieur
    • Le réservoir d'air comprimé ou un consommateur d'air comprimé est à l'extérieur
    • Votre application nécessite de l'air comprimé plus sec
  2. Voulez-vous installer de nouvelles conduites d'air comprimé ou voulez-vous les remplacer? Vérifiez si vous pouvez les mettre dans des endroits plus chauds. Par exemple, à l'intérieur plutôt qu'à l'extérieur.
  3. Avez-vous vraiment besoin de cette haute pression? Si vous pouvez régler la pression de fonctionnement un peu plus bas, le point de rosée sous pression diminue automatiquement.
  4. Sélectionnez le bon sécheur: sécheur frigorifique ou sécheur par adsorption. Un sécheur par adsorption atteint un point de rosée sous pression inférieure à celui d'un sécheur par réfrigération, mais il consomme également plus d'énergie et est plus cher.
  5. Si vous avez besoin d'un sécheur par adsorption, comparez la version à régénération à froid avec la version à régénération de chaleur. Parfois, les coûts d'énergie plus faibles compensent largement le coût supplémentaire pour une version à régénération à chaud.
  6. Installez le réservoir d'air comprimé avant le sécheur. L’air dans le réservoir d'air comprimé se refroidissant, de la condensation se forme. Ce condensat peut être retiré à moindre coût du réservoir d'air comprimé avec une vanne de vidange au point le plus bas de la cuve. Dans ce cas, choisissez un réservoir d'air comprimé galvanisé pour éviter la corrosion à l'intérieur.
  7. Evacuer l'eau de l'air comprimé à tous les endroits où cela est possible

Pour conclure, une dernière remarque: L'apport d'air au compresseur doit être le plus froid possible (mais supérieur à 5 ° C) car l'air froid contient moins d'humidité que l’air chaud. Si vous avez la possibilité d'aspirer de l'air plus froid, ceci est fortement recommandé. De plus, cela donne une plus grande efficacité énergétique pendant la compression.

Éliminer l'eau de votre air comprimé - Où et comment?

Eliminer l'eau de l'air comprimé

Immédiatement après la compression, l'air comprimé contient des «impuretés» telles que de l'humidité, de petites particules et de l'huile résiduelle. Les filtres de ligne et les sécheurs éliminent ces impuretés de l'air comprimé et assurent ainsi la qualité de l'air souhaitée.

Les filtres éliminent les particules, mais aussi l'humidité de l'air comprimé. Cette humidité est évacuée par les purgeurs de condensat au bas des filtres.

Les tuyaux de drainage transfèrent cette eau de condensation vers un point central, le séparateur huile / eau. Celui-ci purifie l'eau d'une manière respectueuse de l'environnement.

Les accessoires à air comprimé suivants éliminent l'humidité de l'air comprimé:

  • Le refroidisseur dans le compresseur lui-même. Le refroidisseur refroidit l'air comprimé. L'humidité se condense en eau, que vous pouvez drainer avec une vanne de vidange. Certains compresseurs n'ont pas de refroidisseur.
  • Le séparateur à cyclone, également appelé séparateur d'eau: pour "le travail grossier", avant le sécheur. Le séparateur à cyclone peut être monté après le compresseur et élimine les particules et l'eau de l'air comprimé avec un écoulement tourbillonnaire. Un séparateur d'eau n'utilise donc pas de filtres. L'air comprimé peut ensuite être purifié avec des filtres et des sécheurs.
  • Le réservoir d'air comprimé. L'air comprimé se refroidit dans le réservoir d'air comprimé, de sorte que l'humidité est convertie en eau qui peut être déchargée avec une vanne de vidange.
  • Les purgeurs automatiques retirent automatiquement l'eau de la cuve et du sécheur. Ils sont installés après le réservoir d'air comprimé et après le sécheur. Les synonymes de vanne de vidange sont: drain, purgeur de condensat, vanne de purge de condensat. Mettez toujours un certain nombre de purgeurs aux points les plus bas de votre système d'air comprimé pour éliminer toute humidité de condensation.
  • Le sécheur à air comprimé sèche l'air au point de rosée sous pression souhaité.

Comment traiter l'eau enlevée?

L'eau que vous retirez de l'air comprimé est contaminée par des résidus d'huile et des particules. Vous pouvez le collecter en un point central par un système de drainage. Ici, le séparateur huile / eau purifie les résidus d'huile. Ces résidus d'huile sont purifiés par un filtre. L'eau purifiée coule vers un autre réservoir. Remplacez le filtre chaque année.

Vous pouvez simplement évacuer l'eau purifiée dans les égouts.

Tekstblok

Une Question?

Contactez-nous!  Nous vous aidons volontiers.

main_form